Qu’est ce que le drop shipping ?

Le domaine de la vente en ligne connait un important essor depuis de nombreuses années. De plus en plus d’internautes se lancent dans la création de boutiques de vente en ligne. Avant de le faire, il faut maitriser les rouages de l’e-commerce, fonder l’offre produit sur une assise solide et bien choisir son business model. Ce n’est pas tout, car de nouveaux termes font leur apparition dans le secteur. L’un d’eux est le drop shipping.

A quoi se réfère ce terme et en quoi consiste t-il ?

Un peu de découverte

Le drop shipping désigne une opération de la plus grande simplicité. Le revendeur qui est le plus souvent un site marchand propose à la vente des produits qui ne sont pas disponibles en stock. Une fois qu’un client se rend sur sa plateforme pour effectuer une commande, il achète le produit chez le fournisseur. Ce dernier a alors la responsabilité d’assurer la livraison directe au client. En somme, il s’agit d’une simple mise en relation du fournisseur et du client par le biais d’un intermédiaire.

La méthode comporte de nombreux avantages pour le revendeur comme il est possible de s’en douter. Il importe donc de les connaitre avant de faire cas des moins de la méthode.

Les avantages et les moins de la méthode

Si le drop shipping gagne autant en popularité, c’est bien parce qu’il présente de nombreux atouts. En voici quelques uns :

  • Pas d’importants capitaux à investir
  • Aucun risque d’avoir des invendus à gérer
  • La disposition d’un riche catalogue de produits
  • Un besoin constant de fond de roulement positif

Vu qu’il n’y a pas de stock, le revendeur ne prend pas de risques inutiles avec les capitaux qui peuvent alors être alloués à d’autres fins. Les transactions n’engendrent pas de frais inutiles car tout est au préalable bien négocié entre le fournisseur et le revendeur. Cependant, malgré les indéniables avantages attachés à cette pratique, le drop shipping n’est pas exempt d’inconvénients. Une rupture de stock peut compromettre la relation entre le revendeur et le client, surtout si le premier n’a aucune idée de la quantité de produit que détient le fournisseur.

L’automatisation de la méthode est un réel avantage surtout en matière de vente en ligne mais les catalogues doivent régulièrement être mis en ligne. Cela peut prendre beaucoup de temps mais des outils existent pour optimiser